vendredi 12 juillet 2024

"Goldene Ehrenzeichen der NSDAP 25 mm" (1933-1945) Photos Collection Privée

"Goldene Ehrenzeichen der NSDAP 25 mm" (1933-1945) :

Il s'agit du "Goldene Ehrenzeichen der NSDAP" mais de taille "25mm" pour la tenue civile.

Lors de la remise de cette décoration, de taille de l'insigne était fournie (marqué du même numéro d'attribution), l'un pour l'uniforme de service (30mm) et l'autre uniquement pour la tenue civil (25mm).Le plus petit modèle était entièrement identique dans sa conception et qualité au modèle de taille supérieur, il était strictement interdit de le porter sur l'uniforme de service. 

Le modèle 25mm fut celui qui fut le plus modifiée au niveau de son attache, en effet on peut le retrouver avec une attache en broche + chainette (souvent pour les femmes) ou avec système de port à la boutonnière pour les tenues de soirées.

Au dos on retrouve le nom du fabricant "Jos.Fuess München" et le numéro d'attribution "77440". Malheureusement je n'ai pas encore réussi à trouver l'attribution de ce dernier.

Ici sur la tenue civile, au revers du veston, porté de manière des plus réglementaires.

Par contre pour se membre du NSDAP du niveau "Kreisleitun", on remarquera le port anormal des deux "Goldene Ehrenzeichen der NSDAP" sur sa tenue de service.

Le gros modèle (30 mm) sur sa poche et le petit au niveau de la cravate...chose là encore totalement interdit par le règlement en vigueur.

Ce port des deux badges se retrouvent "couramment" lors d'occasions spéciales type soirée mondaine ou mariage.

vendredi 7 juin 2024

"Goldene Ehrenzeichen der NSDAP 30 mm, 70773" (1933-1945) Photos Collection Privée

 "Goldene Ehrenzeichen der NSDAP 30 mm, 70773" (1933-1945) :

Instauré le "13 Oktober 1933" par "Adolf Hitler", le "Goldene Ehrenzeichen der NSDAP" vise à récompenser les "Alte Kämpfer" ayant adhérer au NSDAP entre le 27 février 1925 et jusqu’à fin 1928. ll est destiné aux membres possédant un numéro inférieur ou égal à 100 000 inscrits, seules les personnes membres de manière non-interrompue pouvaient y prétendre. Les titulaires de l’insigne jouissaient d’un grand prestige et de grands égards et n'hésitent pas à exhiber cette décoration à chaque occasion.

Cet insigne sera repris sur le drapeau dit "Fahne der Alten Garde", c'est à dire le drapeau des 500 membres les plus anciens du NSDAP, lors de la commémoration du Putsch de Munich et autres manifestations en Allemagne sous le IIIème Reich.

L'insigne fut créé par le joaillier "Josef Fuess" de Munich, il reprend le dessin de l’insigne ordinaire de membre du parti en émail avec ajout d'une couronne dorée. Les extrémités des branches de la "Swastika" touchant le filet argent de la bordure rouge, couronne en laiton doré à fond lisse décoré en relief de deux branches de chêne (chacune comportant neuf feuilles stylisées).

Il est remis en deux versions, un insigne de 30 mm destiné à être porté sur l'uniforme Politique ou Militaire et un de 25 mm pour la tenue civile.


Le badge présenté, possède une attache horizontale. On remarquera les marquages suivant "Ges.Gesch" signifiant protégé par la loi et le marquage du fabricant "Deschler & Sohn München 9", ainsi que le numéro d'attribution.


Sous le numéro "70773" se trouve le nom de "Julius Porzelt" un "Revierförster" (garde forestier). Né le 06/06/1901 à "Bad Kissingen" en Bavière, il rejoint le NSDAP le 21/11/1927. En 1934,il réside à "Michelbach an der Lücke", un village de "Ortsgruppe Wallhausen" dans le "Kreis Gerabronn u. Kreis Crailsheim", situé dans le "Gau Wurtemberg-Hohenzollern"

Ce membre avait la fonction de "organisateur, Redner, SA-Führer, Alte Kämpfer/Alten Garde ", autrement dit un membre actif dans le NSDAP.

vendredi 24 mai 2024

"Goldene Ehrenzeichen der NSDAP 30 mm, 94186" (1933-1945) Photos Collection Privée

 "Goldene Ehrenzeichen der NSDAP 30 mm, 94186" (1933-1945) :

Instauré le "13 Oktober 1933" par "Adolf Hitler", le "Goldene Ehrenzeichen der NSDAP" vise à récompenser les "Alte Kämpfer" ayant adhérer au NSDAP entre le 27 février 1925 et jusqu’à fin 1928. ll est destiné aux membres possédant un numéro inférieur ou égal à 100 000 inscrits, seules les personnes membres de manière non-interrompue pouvaient y prétendre. Les titulaires de l’insigne jouissaient d’un grand prestige et de grands égards et n'hésitent pas à exhiber cette décoration à chaque occasion.

Cet insigne sera repris sur le drapeau dit "Fahne der Alten Garde", c'est à dire le drapeau des 500 membres les plus anciens du NSDAP, lors de la commémoration du Putsch de Munich et autres manifestations en Allemagne sous le IIIème Reich.

L'insigne fut créé par le joaillier "Josef Fuess" de Munich, il reprend le dessin de l’insigne ordinaire de membre du parti en émail avec ajout d'une couronne dorée. Les extrémités des branches de la "Swastika" touchant le filet argent de la bordure rouge, couronne en laiton doré à fond lisse décoré en relief de deux branches de chêne (chacune comportant neuf feuilles stylisées).

Il est remis en deux versions, un insigne de 30 mm destiné à être porté sur l'uniforme Politique ou Militaire et un de 25 mm pour la tenue civile.

L'attache de cet insigne d'honneur du NSDAP est une attache verticale dite "militaire", un peu plus rare que la classique attache horizontale.

Au verso, on retrouve le petit orifice d'assemblage de l'insigne (deux parties centre + couronne fixées ensemble), la mention "ges. gesch." en cartouche, chiffres d'attribution "94186" estampés horizontalement et relativement proches les uns des autres. Par sa fabrication on sait que le fabricant de ce badge est probablement "Deschler & Sohn - München 9".


Le numéro "94186" renvoie à "Bernhard Pein", adhérant au NSDAP en 1932. Il gèrera notamment la "Nationalpolitischen Erziehungsanstalt Berlin-Spandau".

Le voici en tenue civile :


Et voici un bref résumé sur sa carrière au sein du IIIème Reich.

https://de.wikipedia.org/wiki/Bernhard_Pein

http://www.uetersen-geschichte.de/index.php?id=6&c=34

vendredi 12 avril 2024

"Zurück zum Reich, Sympathie-abzeichen" (1934-1938) Photos Collection Privée

"Zurück zum Reich, Sympathie-abzeichen" (1934-1938) :

Le slogan "Zurück zum Reich" que l'on traduit par "Retour au Reich" apparait pour la première fois du plébiscite pour le rattachement de la Saar au Reich du 13 Janvier 1935.
En effet, depuis 1933 "Adolf Hitler" avait pour souhait de récupérer la région de la Sarre, qui fut placé sous mandat administratif de la Société des Nations, à la fin de la première guerre mondiale.
Afin de gagner ce référendum, le NSDAP n'hésite pas à déployer les grands moyens via la propagande et les manifestations en faveur de ce rattachement. Ainsi le slogan "Zurück zum Reich" vie le jour sur des banderoles et sur  les badges dit "Sympathie-abzeichen".
Ce type de badge sera de nouveau produit et redeviendra un slogan pour l'annexion de l'Autriche, le 12 mars 1938.

Le badge est en tout point identique au "NSDAP Parteiabzeichen", seul le slogan remplace le nom du partie est une décoration type "florale" l'accompagne. A noter que selon les fabricants, la police d'écriture, le motif, l'émaille et la taille peuvent varier.


Au dos, on retrouve le marquage complet du fabricant "K.Hensler Pforzheim Ges.Gesch".
La majorité de ces badges ne comportaient pas de marquages fabricants, parfois uniquement le "Ges.Gesch" ou "DRGM" mais rien le plus souvent.


Photo d'époque, montrant une plaque émaille type calendrier affichée sur la facade d'une maison.
On retrouve le slogan "Zurück zum Reich", devise en faveur du rattachement de la Sarre à l'Allemagne Hitlérienne, ainsi que le nombre de jour avant le référendum.

vendredi 8 mars 2024

"Deutschland Erwache Sympathie-abzeichen" (1930-1933) Photos Collection Privée

 "Deutschland Erwache Sympathie-abzeichen" (1930-1933) :

Dans la série de badge de sympathisant voir à slogan, un des modèles le plus connus et celui de la période électorale du NSDAP. En effet, il existe une série de badge à slogan ayant été produit durant la période où le NSDAP chercher à se faire élire de manière démocratique et non plus par le biais de coup d'état, comme lors du Putsch manqué de Munich le 9 Novembre 1923.

Ainsi des badges portant la devise "Deutschland Erwache""Heil Hitler" ou le plus connu "Ein Volk, Ein Reich, Ein Führer" qui furent produit durant la période électorale de 1930 à 1933. Ces badges ne sont pas considérés comme des "Parteiabzeichen" mais bien des "Sympathie-abzeichen", produit et portés uniquement à une période du NSDAP, au même titre que le "Nun Erst Recht".

Réalisé en différents alliages, ce badge fait parti des nombreuses variantes de "breloques" de supporter du NSDAP. Ce dernier porte la mention "NSDAP Deutschland - Erwache" avec au centre la croix gammée, slogan typique de la période électorale utilisé par le NSDAP. La croix gammée est entourée d'une double rangée de feuille de laurier.

Un badge similaire avec le même slogan existe en version émaillée mais sans la couronne de laurier et fut lui aussi produit en différentes variantes (de tailles, de police d'écritures, etc.).


Au dos, on remarquera une attache spécifique et le nombre "164" ( qui correspond peut être au fabricant ou au numéro de contract). A savoir que des modèles bijoutiers de ce badge comportant les poinçons "800" ou "900" furent réalisés.

Sur cette photo de propagande prise par le photographe officiel "Hoffmann", deux jeunes filles (probablement des sœurs) portent en médaillon ce badge.

On connait trois variantes de cet insigne répertorié dans les catalogues de l'époque, à savoir le modèle badge (que je présente), le modèle pendentif porté par les deux jeunes villes et le modèle broche (aigle + badge).