vendredi 14 décembre 2018

"Kniehose" (1936-1945) Photos Collection Privée

"Kniehose" (1936-1945):

Le "Kniehose" traditionnel en tissu noir fait partie de la silhouette la plus connue des "Hajot" durant l'été,  accompagné en théorie de la "Sommerhemd" et la "Sommermütze".
Cependant de nombreuses photos d'époque attestent le port de ce short avec d'autres effets réglementaires de la HJ telle la "Drell-Jacke" ou encore la "Winterbluse".




Comme les pantalons de la HJ, le "Kniehose" possède aussi des passants permettant de maintenir le ceinturon.


L'ensemble des boutons de ce short ne sont pas les modèles portant la mention "HJ/DJ" mais ceux du "Deutsche ArbeitsFront" (roue dentée avec croix gammée).
Il faut savoir que l'utilisation de ce type de boutons se retrouve chez beaucoup d'autres effets réglementaires des formations du NSDAP de la NSKK en passant par la Allgemeine SS. Probablement une utilisation de boutons de stock par le fabricant. Ils portent tous au dos le sigle du RZM et un code précoce en "A39".



Une vue de l'intérieur avec les renforts en coton blanc.


On retrouve l'étiquette de taille ici "44".


Enfin montrant que l'effet est réglementaire, on retrouve l'étiquette RZM. Celle-ci est de couleur blanche avec écriture noire donc du type 1936-1945, elle ne comporte plus le symbole de la HJ (losange avec croix gammée) ce qui prouve bien qu'il s'agit d'une production d'après 1936.
On note la présence du code "D2" qui indique que le pantalon provient d'une "Konfektionsbetriebe und Kleiderfabriken" soit une entreprise de confection de vêtements.
Il existe un autre modèle de short de la HJ en coton "côtelé" dit tissage "Corduroy" (méthode de tissage Anglaise), qui serait pour certain collectionneur un modèle précoce (1934-1936) comme les pantalons "Cordhose" pour cadre de la HJ.

vendredi 30 novembre 2018

"HJ-LuftwaffenHelfer Mantel" (1943-1945) Photos Collection Privée

"HJ-LuftwaffenHelfer Mantel" (1943-1945):

Le 1er Juin 1943, tous les "Gauleiter" du Reich recevaient du ministère de l'intérieur l'ordre d'incorporer dans les "LuftwaffenHelfer" les élèves nés en 1926 et 1927, ayant obtenu leur passage en 5ème et 6ème classe des "Oberschule" et "Gymnasium". L'enrôlement de ces jeunes, avait pour but de remplacer les 120 000 artilleurs de la "Flieger Abwehr Kanone" et permettre leur envoie sur le front russe.
En théorie, ces jeunes HJ étaient des auxiliaires de la Luftwaffe; en réalité, les autorités militaires employèrent ces adolescents au chargement et maniement des canons de 88. Un certain nombre d'entre eux seront d'ailleurs décorés pour "acte de bravoure" tandis que d'autres trouveront la mort sur leur canon.

Comme la plupart des effets des "HJ-Luftwaffenhelfer", ce manteau est la copie conforme des manteaux d'hiver utilisés par les "Flieger-HJ".
Le "Mantel" est réalisé en drap de couleur bleu gris, typique des effets de la "Luftwaffe" et de ceux utilisés par la branche volante des "Hitlerjugend". Il se ferme via six boutons en fer peint de couleur bleu nuit, possède deux poches au niveau de la poitrine et deux autres poches au niveau des hanches.
Etant donné que les "HJ-Luftwaffenhelfer" sont des auxiliaires de l'armée de l'air, ils possèdent leur propre système de grade, emblème et brassard de leur formation d'origine.



Ce manteau possède les pattes d'épaule spécifiques des "Hajot" sous le contrôle de la "Luftwaffe".
Celles-ci sont de couleur noir à liseré bleu ciel, identiques aux modèles "Flieger-HJ" mais sans numéro de "Bann".
Ici la tresse argentée identifie le grade de "HJ-OberHelfer" grade spécifique au "HJ-LwH".



Sur la poitrine à gauche, dans un triangle noir contenant un "Luftwaffe Adler" comportant les lettres en gothique "LH" pour "LuftwaffenHelfer".
Insigne spécifique de cette formation que l'on retrouve sur les "Winterbluse" et autres "PersonalBuch"  de cet organisme.



Sur le bras gauche, se trouve le "HJ Armbinde" soit le brassard réglementaire et obligatoire sur les uniformes des "Hitlerjugend" les classant ainsi comme appartenant à une formation paramilitaire du NSDAP. Cet uniforme par ses insignes spécifiques, les rejetait officiellement du monde des militaires leur interdisant l'entrée de certains lieux réservés aux adultes, alors qu'il était prévu qu'ils se fassent tuer auprès de leurs canons.


Les boutons sont de couleur "Dunkelblau" et portent au dos le marquage "C.W 43".


L'intérieur du manteau possède des renforts en satiné de couleur gris.
On retrouve cette même teinte de doublure dans bon nombre d'effets de la "Luftwaffe" comme les "Fliegerbluse", etc...



Comme tout manteau réglementaire, celui-ci possède les marquages de tailles et rien d'autres.
Dans le cas où le manteau provient des stocks d'uniformes des "Flieger-HJ", on peut trouver l'étiquette RZM "HJ-Mantel" et / ou encore un tampon de réception d'une "Flieger Technische Vorschule".
Parfois on retrouve même la présence d'un code "Rbnr", mais dans la majorité des cas seuls les marquages de tailles apparaissent.



Certaines pièces de tissu composant le manteau, portent des marquages de coupes, ici en jaune le chiffre "3".


Pour finir quelques photos d'époques extraites du net, illustrant le port de ces manteaux chez des "HJ-Luftwaffenhelfer".

Sur cette photo de la "libération de service" (probablement pour un départ dans le RAD) de ces jeunes recrues HJ servant pour la Luftwaffe, on note qu'ils portent le manteau réglementaire des "HJ-LuftwaffenHelfer".
A noter le mélange d'effets "Luftwaffe" (calot) et "Hitlerjugend" (manteau, calot avec losange HJ, boucles, etc...).



Enfin il faut savoir, que les HJ servant dans les unités de la "Luftwaffe" n'étaient pas prioritaires niveau matériel / effets, comme d'autres organismes travaillant pour l'armée (Todt, NSKK, etc...).
Bien que les "HJ-Luftwaffenhelfer" avaient un uniforme réglementaire et spécifique à leur branche, bien souvent en fonction des disponibilités des stocks et des aléas de la guerre, ces derniers pouvaient être équipés d'effets de la "Luftwaffe" ("Mantel", "Fliegerbluse", etc...) tout en gardant les attributs spécifiques à leurs formations d'origine (épaulettes, brassards, insignes etc...).
Comme sur cette photo d'époque où ces jeunes membres des "HJ-LwH" portent un manteau de l'armée, avec leurs coiffes d'hivers réglementaires HJ.


vendredi 16 novembre 2018

"Drell-Jacke für Feldscher im Adolf Hitler Schulen" (1936-1945) Photos Collection Privée

"Drell-Jacke für Feldscher im Adolf Hitler Schulen" (1936-1945):

En 1936, un ensemble réalisé en "Drillich" fut adopté par les "Hitlerjugend".
Cette tenue permet son utilisation lors de l'entrainement dans les écoles type "Adolf Hitler Schulen" et "Nationalpolitischen Erziehungsanstalten", ou encore lors des sessions d'entrainement militaire dans les camps spécifique "Wehrtüchtigungslager".
Cet uniforme se compose de la "Geländesportmütze / Lagermütze", la "Drell-Jacke" et le "Drell-Hose" .
Cette veste est réalisée en "Drillich"  fabriqué à base de coton. Le treillis peut être soit monochrome (souvent d'une nuance de vert ou brun) soit composé de plusieurs de ces couleurs et ce afin de faciliter le camouflage. Elle se ferme via cinq boutons amovibles en fer peint de couleur "Feldgrau".
Celle ci porte les épaulettes d'une "Adolf Hitler Schule" ainsi que les attributs spécifiques des "Hajot" ayant eu une formation d'auxiliaire sanitaire "Feldscher".


Calquée sur les "Schulterklappen" de la "Allgemeine HJ", les épaulettes spécifiques des AHS sont noires avec un liserer rouge. Cependant à la place du numéro de "Bann" se trouvent les lettres gothiques AHS rouges brodées sur la partie noire. Il s'agit ici d'épaulettes à coudre à l'emmanchure, modèle standard pour la troupe sans marques de grades. A partir du moment où le grade est obtenu par le porteur, ce dernier  modifie ses épaulettes à la base troupe par ajout des galons ou des étoiles en fonction du grade. On trouve différents montages de grade plus ou moins soignées, certains particulièrement bien réalisés en plaçant la bande en fil d'argent entre le liserer et la partie noire.
Fixant les épaulettes, on trouve les boutons "HJ Paar Gefolgschafts-Schulterknöpfe" indiquant la compagnie. Plus le numéro du "Gefolgschafts" est élevé plus on s'éloigne du centre ville.


Réglementairement aucun indigne tissu ne doit être porté sur les "Drell-Jacke". Cependant de nombreuses photos d'époques illustrent le port de brassard, pattes d'épaules, décorations, etc...
Ainsi sur le bras gauche, se trouve placé réglementairement la "HJ-Armbinde", ici de tissage type Bevo.


Sur le bas de la manche gauche, se troupe l'insigne d'auxiliaire sanitaire le "Ärmelabzeichen für HJ-Feldscher". Il s'agit ici de la classe la plus basse sans liserer de couleur.
En fonction du liserer autour de l'insigne le "Feldscher" dépendra du "Bann" (liserer rouge), "Gefolgshaft" (liserer vert et blanc) etc...
L'insigne reprend la "Lebern rune" (rune de vie) rouge sur fond blanc, symbole des formations sanitaires chez les unités paramilitaires du NSDAP.


Au niveau de la poche gauche, quelques insignes obtenus par le jeune "Hajot".
On retrouve son insigne de membre des Jeunesses Hitlériennes "HJ-Mitgliedsabzeichen" et deux insignes de vainqueurs pour d'événement sportifs "HJ-Siegernadel Abzeichen" pour les années "1936" et "1938".


Comme l'exige le règlement, on retrouve sur le bras gauche le brassard "HJ-Armbinde für Feldscher" indiquant sa qualité d'auxiliaire sanitaire. Brassard apparu lors de l'année 1941 afin de remplacer le modèle à croix rouge. On retrouve la rune de la vie sur fond blanc, cette dernière étant tissé type Bevo.
La "Armbinde für Artz" se différencie du modèle "Feldscher" par l'ajout de deux bandes rouges à l'extrémité du brassard.

 
Sur cette vareuse treillis les boutons sont en acier grenelé peint de couleur "Feldgrau". Ils portent au dos les lettres du fabricant "C.W". On peut également trouver sur les "Drell-Jacke" des boutons grenelés de couleur argent avec code RZM au dos.
 

L'intérieur de la veste ne possède pas de renfort en tissu pour améliorer le confort, on trouve cependant une poche interne probablement destinée à recevoir divers papiers ou autres. D'après le règlement sous la "Drell-Jacke" doit être portée la "HJ/DJ Braunhemd".
 
 
Proche de la poche interne, se trouve une série de tampon à l'encre noire. Le premier donnant la taille de la veste "11", le second indiquant pour quel établissement elle est destinée, soit une "Adolf Hitler Schule" caractérisée par le tampon rectangulaire avec lettres "AHS".
 
 
Sous l'un des passants en tissu où sont fixés les crochets de maintient de ceinturon, se trouve l'emplacement de l'étiquette RZM. Celle-ci était de couleur blanche et portait la mention "Drell-Jacke".
 


vendredi 5 octobre 2018

"Flieger Technische Vorschule Friedrichshafen Drell-Jacke" (1936-1945) Photos Collection Privée

"Flieger Technische Vorschule Friedrichshafen Drell-Jacke" (1936-1945):

La "Drell-Jacke" fut adoptée probablement la même année que la "Geländesportmütze / Lagermütze" et le "Drell-Hose" en 1936. Ce type de veste fait partie de l'ensemble réglementaire portée par les "Hajot" lors des sessions d'entrainement militaire dans les "Wehrtüchtigungslager".
Les premiers effets étaient réalisés en treillis, à la suite d'une ordonnance de 1939 qui proscrit l'utilisation du "drillich", les vareuses et autres effets seront réalisés en "moleskine". La veste est réalisée en Moleskine grisâtre et se ferme via quatre boutons en aluminium grenelés non visible car cachés par une bande de tissu.




Contrairement aux "Drell-Jacke" entièrement réalisés en treillis, celle en "Moleskine" possèdent un col marron.
Selon une idée reçue, les vareuses à col marron sont attribuées aux AHS ou NPEA. Il s'agit d'une information erronée car les écoles spécifiques que ce soient les "Adolf Hitler Schulen" ou les "Nationalpolitischen Erziehungsanstalten" utilisent aussi bien les deux types de vestes (treillis ou moleskine). Seul le tampon de réception de l'école ou autres traite de l'utilisation spécifique de cet effet à une école ou formation spécifique.



Contrairement au "Drillich" qui est fabriqué avec du coton, la "Moleskine" est une toile de coton fin, recouverte d'un enduit flexible. La "Moleskine" possède un aspect plus compact contrairement au treillis qui lui possède une trame plus aérée et lâche.
A noter également qu'il existe une diversité de teinte pour ces tenues d'entrainement allant du marron verdâtre jusqu'au gris.



Comme sur la plupart des effets treillis qu'ils soient militaires ou paramilitaires. Les boutons sont maintenus à la veste via une attache en S. Il s'agit ici de boutons en aluminium grenelé peint de couleur argent, sur certaines "Drell-Jacke" on peut y retrouver des boutons peint "Feldgrau".



Les boutons sont en aluminium grenelé mais creux, au dos se trouve le code du RZM "M5/72".
Il correspond au fabricant "Paul Cramer & Co., Lüdenscheid", la lettre "M" signifiant "Metal", le chiffre "5" aux accessoires d'uniformes et le nombre "72" au fabricant cité précédemment.



La veste possède des crochets de maintient du ceinturon eux aussi réalisés en aluminium.


A l'intérieur de la veste, se trouve le tampon de taille ici "52".


La veste possède à l'intérieur le tampon de réception d'une célèbre école de vole de la HJ.
Ce tampon indique la mention "Flieger Technische Vorschule Friedrichshafen", école qui formera les jeunes "Flieger-HJ" au vol et autres pour le compte de la
"Luftwaffe".


La veste possède en plus du tampon de l'école aéronautique, son étiquette du RZM blanche à écriture noire portant la mention "Drell-Jacke".


Pour finir, une photo d'époque provenant du net, illustrant le port d'une vareuse similaire à celle présentée, mais portée par une un cadre de la "Hitlerjugend" membre des "HJ Gebiet Stab" (confère lettre G sur ses pattes d'épaules), arborant une "Führermütze".

vendredi 21 septembre 2018

"Adolf Hitler Schule / HJ-Köperbluse" (1934-1945) Photos Collection Privée

"Adolf Hitler Schule / HJ-Köperbluse" (1934-1945):

En 1934, la règlement de la "Hitlerjugend" introduit le blouson dit "HJ und DJ-Köperbluse, kurze form mit seitenhaken" en tout point semblable à la "SA-Diensthemd" utilisé par les hommes de la "Sturmabteilung", "Politischen Leiter", "NSKK", "NSFK", etc...
Ce blouson se ferme donc par trois boutons en bakélites brunes et possède des crochets au niveau de la taille pour le port du ceinturon.
La "HJ-Köperbluse" comme son homologue SA est réalisée en coton brun.


Les boutons sont en bakélites brunes et portent la mention "HJ/DJ".


Au dos on retrouve le code et sigle du RZM "A9".


Les boutons sont maintenus via des attaches nickelés permettant d'être enlevés lors du nettoyage du blouson. Ce système se retrouve sur les "Drell-Jacke" de la HJ et autres effets treillis paramilitaires ou de l'armée.


L'intérieur du blouson, possède des renforts en coton blanc.
On retrouve à l'intérieur l'étiquette du RZM et le tampon d'une école HJ.

 
Dans le col de la "HJ-Köperbluse", se retrouve inscrit à l'encre noir les tailles "46/37" du blouson.


En dessous du col sur la partie en coton blanc, on retrouve les tailles inscrites "46/37" et un tampon carré portant les lettres "AHS.". Les lettres "AHS" signifiant "Adolf Hitler Schule".
Les "AHS" furent fondées le 20 Avril 1937, jour du 48ème anniversaire d'Hitler par le "Reichsleiter Dr Ley" avec la coopération du "ReichjugenFührer B.Von Schirach" visent à rassembler la jeunesse pour en faire l'élite du IIIème Reich et prévoient l'ouverture de cinquante établissements. En 1941, seulement dix ouvriront et fin 1943, les "AHS" accueilleront seulement 2027 élèves.Les "AHS" seront concurrencés par les "Nationalpolitische Erziehungsanstalten" abrégées par "NAPOLA" ou "NPEA" qui eux obtiendront de meilleurs sucés.


L'étiquette RZM est cousue dans la doublure blanche au niveau de la taille, cette dernière est brune avec écriture blanche (1936-1945).
Elle porte la mention "HJ.-Köperbluse nach Vorschrift der RJF" et le logo des jeunesses Hitlériennes (losange à croix gammée) se retrouve sur l'étiquette. Au niveau du "Hersteller" (fabricant), on trouve le code "H 1137".
La lettre "H" signifie "Handelvertreter" (agent commercial) et le chiffre "1137" au numéro de contrat. Malheureusement les listes des numéros de contrat ne sont pas encore connues à l'heure actuelle.

 
Une photo (du net) présentant de la "HJ-Köperbluse" tel quelle est décrite dans le "RZM Herstellungsvorschriften" de 1936 .