vendredi 5 juillet 2019

"RZM Leibriemen und HJ-Koppelschloss M5/276" (1936-1945) Photos Collection Privée

"RZM Leibriemen und HJ-Koppelschloss M5/276" (1936-1945):

Chaque formation paramilitaire du NSDAP possède sa propre boucle et son cuir a couleur spécifique.
En effet, les cuirs noirs sont généralement attribués au NSKK, DAF ou à la HJ, tandis que ceux de couleur havane  / brun conviennent plus aux SA et autres PL.


Les attaches des ceinturons paramilitaires sont le plus souvent rivetées, mais on en trouve avec crochet cousu. Celle-ci se déclinent en trois sortes permettant de dater plus ou moins l'ensemble:
-Laiton ou fer chromé production avant guerre.
-Fer peint de couleur argent production début de guerre.
-Fer non peint production milieu et de fin de guerre.


Comme tout ceinturon réglementaire pour formation paramilitaire, ce dernier possède un code du RZM.
On le retrouve au niveau de la languette. On trouve une variante du sigle RZM (sans double cercle) ainsi qu'un code en "L2/2189/38".
La lettre "L" signifie "Leder" (cuir), le code "2" correspond à la provenance du cuir soit "Lederzeugfabriken" (fabrique de buffleteries), le chiffre "2189" au fabricant (non répertorié) et "38" pour l'année de production soit "1938".


La boucle HJ est un modèle un peu spéciale comparé au modèle classique!
On retrouve l'aigle avec le losange à croix gammée (symbole de la HJ) et la mention "Blut und Ehre" que l'on retrouve sur certains "HJ-Fahrtenmesser".
La boucle est réalisée en acier peint de couleur argent.


Dos de la boucle montrant la spécificité du fabricant.
Ce fabricant se reconnait facilement à cause de l'emplacement du code RZM et de l'ardillon extrêmement fin.
A noter le "reste" d'étiquette RZM au niveau du pontet.


Gros plan du marquage RZM "M5/276" qui correspond au fabricant "Klein & Quenzer", sauf qu'il y a une erreur dans le code RZM.
En effet, le code "M5" correspond au accessoires d'uniforme (boutons, passants de ceinturon, etc...) or le code des boucles est "M4".
Il s'agit dut erreur de matrice lors de la réalisation de la boucle, des cas semblables se retrouvent pour des boucles de la "Heer" et de la "Luftwaffe" frappées du code RZM, code incorrecte pour les boucles de l'armée.
Le bon code qu'aurait du frapper "Klein & Quenzer" aurait dut être "M4/115".


vendredi 21 juin 2019

"RZM / FLTV Leibriemen und HJ-Koppelschloss M4/39" (1936-1945) Photos Collection Privée

"RZM / FLTV Leibriemen und HJ-Koppelschloss M4/39" (1936-1945) :

Chaque formation paramilitaire du NSDAP possède sa propre boucle et son cuir à couleur spécifique.
En effet, les cuirs noirs sont généralement attribués au NSKK, DAF ou à la HJ, tandis que ceux de couleur havane  / brun conviennent plus aux SA et autres PL.


 
Le cuir possède le marquage du RZM , on retrouve le code "L2/682/38" qui correspond à "Franz X. Esterl, Augsburg".
La lettre "L" signifie "Leder" (cuir), le code "2" correspond à la provenance du cuir soit "Lederzeugfabriken" (fabrique de buffleteries), le chiffre "682" au fabricant (cité précédemment) et "38" pour l'année de production soit "1938".

 
Outre le marquage du "ReichsZeugMeisterei", on retrouve un marquage d'attribution sur le ceinturon.
Le marquage "Flieger Technische Vorschule Fl.Sch.Brg.39" incrusté à chaud dans le cuir, attribue ce ceinturon à une école de formation de l'armée de l'air.



On retrouve l'aigle avec le losange à croix gammée (symbole de la HJ) et la mention "Blut und Ehre" que l'on retrouve sur certains "HJ-Fahrtenmesser".
La boucle est réalisée en aluminium.



La boucle HJ est un modèle un peu spécial comparé au modèle classique, reconnaissable à la conception de sa fixation.
Ce fabricant se reconnait facilement à cause de son attache bien particulière, réalisée en deux parties fixées au centre de la boucle.

 

Le marquage du fabricant se retrouve sur le bord de la boucle.
On trouve le code "M4/39" qui correspond au fabricant "F.W. Assmann & Söhne, Lüdenscheid". La lettre "M" signifie Métal, "4" le code des boucles et "39" le code du fabricant cité précédemment.

vendredi 17 mai 2019

"DJ Leibriemen und DJ-Koppelschloss" (1936-1945) Photos Collection Privée

"DJ Leibriemen und DJ-Koppelschloss" (1936-1945):

Chaque formation paramilitaire du NSDAP possède sa propre boucle et son cuir a couleur spécifique.
En effet, les cuirs noirs sont généralement attribués au NSKK, DAF ou à la HJ, tandis que ceux de couleur "havannabraun" conviennent plus aux SA et autres PL.

C'est à partir de 1933, que la "Hitlerjugend" adopte une boucle spécifique pour cette formation.
Cette boucle comporte un aigle tenant dans ses serres le losange de la HJ et est entouré de la devise "Blut und Ehre". A partir de 1938, la "HJ-Koppelschloss" devient le modèle officiel pour l'ensemble des membres de la "Hitlerjugend".
Ainsi les jeunes "Pimpf" de la "Deutsche JungVolk" délaissent leur boucle à "Sieg Rune" pour le modèle de leur aînée.



Les attaches des ceinturons paramilitaires sont le plus souvent rivetées, mais on en trouve avec crochet cousu. Celle-ci se déclinent en trois sortes permettant de dater plus ou moins l'ensemble:
-Laiton ou fer chromé production avant guerre.
-Fer peint de couleur argent production début de guerre.
-Fer non peint production milieu et de fin de guerre.



Le cuir possède le marquage du RZM et un marquage particulier.
On retrouve le code "L2/682/38" qui correspond à "Franz X. Esterl, Augsburg".
La lettre "L" signifie "Leder" (cuir), le code "2" correspond à la provenance du cuir soit "Lederzeugfabriken" (fabrique de buffleteries), le chiffre "682" au fabricant (cité précédemment) et "38" pour l'année de production soit "1938".
Le second marquage "DJ.Ausf.2" est un marquage spécifique pour les ceinturons de la "Deutsche JungVolk", il signifie "Deutsche JungVolk Ausführung 2".



La boucle est réalisée en laiton nickelé, la rondelle HJ probablement en maillechort.
On retrouve l'aigle avec le losange à croix gammée (symbole de la HJ) et la mention "Blut und Ehre" que l'on retrouve sur certains "HJ-Fahrtenmesser".



La boucle est à la base une "DJ-Koppelschloss", modifiée en boucle HJ par l'ajout d'un macaron avec aigle et devise "Blut und Ehre". Le macaron avec attache "parisienne" est rapportée par dessus le "Sieg Rune", puis les pattes sont soudées via de l'étain.
Suite à la directive de 1938 imposant aux DJ le port de la boucle HJ, des stocks ont été convertis en usine par seulement quelques fabricants autorisés à écouler le ancien stock de boucle DJ pour en faire des modèles HJ.
 


Sur la tranche on retrouve les marquages du fabricant.
Marquage précoce type 1934-1936, avec code "RZM 17" correspond au fabricant "Assmann" dont on retrouve les lettres "A&S".
Ce fabricant fait partie de la séries de producteurs de boucles DJ, autorisés à modifier leur stocke en boucle HJ.
 

vendredi 5 avril 2019

"Halstuchknoten nach Vorschrift" (1936-1945) Photos Collection Privée

 "Halstuchknoten nach Vorschrift" (1936-1945):

L'uniforme des "Hitlerjugend" s'inspire de bon nombre d'organismes datant de l'entre deux guerres, comme "Wandervögel" ou d'autres organismes de jeunesse en France ou en Espagne.
Cet uniforme se compose de la "Sommermütze" (coiffe d'été), "Sommerhemd" (chemise d'été), "Kniehose" (short) ainsi que du "Halstuch" (foulard). Le dernier élément "uniformologique" représentant le "Hajot" est le "Halstuchknoten" (nœud de foulard) permettant de fermer le "Halstuch".
Comme bon nombre d'effets qu'utilisait les jeunes de la HJ, la plupart des nœuds de foulards étaient de conception civile, cependant des modèles réglementaires furent produits.




Les "Halstuchknoten" sont composés de quatre brins en carton compressés avec revêtement façon cuir, il s'agit là de production de guerre "ersatz".
Les deux modèles présentés sont en état neuf de stock et comportent encore leur étiquette RZM réglementaire.
L'étiquette RZM blanche avec écriture rouge comporte le losange à croix gammée symbole de la HJ, elle porte la mention "Halstuchknoten nach Vorschrift", prouvant ainsi qu'il s'agit d'une production réglementaire accompagnant le "Halstuch".



Enfin illustrant les effets réglementaires accompagnant l'uniforme HJ, voici une nature morte "Halstuch" und Halstuchknoten" réglementaire avec RZM.

vendredi 22 mars 2019

"Halstuch nach Vorschrift der RJF" (1936-1945) Photos Collection Privée

"Halstuch nach Vorschrift der RJF" (1936-1945):

Le "Halstuch" réglementaire des "Hitlerjugend" fait partie des éléments "uniformologiques" représentatifs de cet organisme comme la "Braunhemd" ou encore le "Kniehose".
Cependant ce foulard n’est pas propre à la HJ. En effet, il faisait déjà partie de l'uniforme d'organisme de la jeunesse allemande des années 1920-1930 comme les "Wandervögel" ou d'autres organismes de jeunesse étrangères en France ou en Espagne.
De forme triangulaire et mesurant approximativement 110x70cm, il se noue autour du cou et est maintenu via une bague en cuir.
Il se porte toujours par dessus la "Braunhemd" ou la "Köperbluse", on le retrouve également porté en dessous d'autres effets comme la "Winterbluse".



Le "Halstuch" est réalisé en "Baumwollsatin", cette satinette noire est d'ailleurs la même utilisée pour la confection des shorts de sports des HJ et BDM.


Comme tout effet réglementaire paramilitaire, le foulard possède lui aussi son étiquette RZM noire avec écriture blanche.
On y retrouve la mention "Halstuch nach Vorschrift der ReichsJugendFührung" ainsi que le code "B20 / 35".
Le code "B20" est le code spécifique des "Herstellung von Krawatten" (fabricants de cravates et foulards) et le chiffre "35" correspond au fabricant "Weller & Staudenmaier GmbH, München".
Bien qu'ayant un coût de vente assez faible de 65Rpf en 1936, 55 Rpf en 1939, le NSDAP autorisait l'utilisation de foulards de confection civile possédant la même taille et un tissu similaire aux modèles réglementaires RZM.