vendredi 2 avril 2021

"RZM-Meldekartentasche Mod.35" (1935-1945) Photos Collection Privée

"RZM-Meldekartentasche Mod.35" (1935-1945):

Toute une série d'équipement en cuir comme les "Patronentaschen", "Koppelschuh für das Bajonett", "Leibriemen", etc... de couleur "Braun" furent réalisé afin d'équiper les unités combattantes de la "Sturmabteilung", comme la "SA-Wehrmannschaft" ou encore la "SA-Feldherrnhalle".

Calqué sur le modèle militaire, ce "RZM-Meldekartentasche" est la variante produite en 1935.
Il est en cuir brun grenelé, les parties métalliques étant en aluminium typique des production d'avant guerre.



Comme tout porte carte se dernier possède de nombreux emplacement pour les différents crayons, gommes, règles, etc...
L'intérieur se décompose en deux compartiments.




Dans le rabat interne se trouve un tampon d'affectation rectangulaire à l'encre noir.
Celui-ci porte la mention "SA-Gruppenschule Hochland", école qui fut ouverte entre 1933/1934 en Bavière et fermé en 1942, servait à la formation des cadres supérieurs la SA.
D'un point de vue uniformologique, les SA de "Hochland" possède un képi avec bandeau "bleu ciel" et un signe distinctif.
Il s'agit d'un "Edelweiss" argenté avec en son centre une croix gammée noir, cette "fleure des neiges" se porte sur le côté gauche du képi.



En plus du tampon de l'école SA attribuant ce porte carte à une formation paramilitaire, ce dernier possède un code du RZM.
On trouve le code "L2/371/40", la lettre "L" signifie "Leder" (cuir), le chiffre "2" est le code des fabriques de buffleteries, le chiffre "371" au fabricant "E.G. Leuner, Bautzen (Sachsen)"  et "40" à l'année de production soit 1940.
A noter que ce même code sous la forme "L2/371/39" se retrouve sur des "RZM-Patronentasche" brunes spécifique à des formations de la "Sturmabteilung" comme la "SA-Wehrmannschaft".



Ce porte carte fut récupéré par un soldat Français, comme l'indique les inscriptions manuscrites présente dans le rabas.
En effet, ce porte carte fut probablement le "trophée" d'un soldat Français de l'armée de libération.
Voici les informations manuscrites dans le porte carte "J.Mauveaux 3e RCA, Rhin Danube, Allemagne".

Le 3RCA à débarqué en Provence et s'est illustré pour les combats d'Alsace.
Il est malheureusement impossible d'avoir plus d'informations sur ce soldat, cependant la mention "Rhin Danube" apparaît durant l'année 1945.
On peut donc supposer que ce "J.Mauveaux" est survécut à la guerre.





vendredi 26 mars 2021

"RZM / SA Leibriemen und SA-Wehrmannschaft Koppelschloss" (1939-1945) Photos Collection Privée

"RZM / SA Leibriemen und SA-Wehrmannschaft Koppelschloss" (1939-1945) :

Adoptée en même temps que l'uniforme spécifique en 1939, les hommes de rang et sous-officiers de la "SA-Wehrmannschaft" porteront une boucle spécifique.
Les officiers eux, adopteront la classique boucle à deux ardillons.

Bien que la majorité des "SA-Wehrmannschaft Koppelschloss" sont accompagnées d'un ceinturon en cuir noirci, il peut aussi être accompagné d'un cuir de teinte "Braun".


Sur ce ceinturon, l'attache est ici réalisée an aluminium, indiquant une production d'avant guerre.



Le crochet par sa forme spécifique est typique d'un seul fabricant.
On retrouve d'ailleurs le code RZM "M4/22" donnant "Christian Theodore, Dicke", qui sera le seul et unique producteur de la boucle "SA-Wehrmannschaft".
On retrouve également le code "SA/09/39" indiquant une sous-traitance pour les unités de la "Sturmabteilung" (dont fait partie la SA-WH) produite en 1939.




On retrouve sur le bout du cuir la taille estampée ici "100".


Le cuir possède lui aussi le code du RZM "L2/5/39" qui renvoie au fabricant "Leo Schmidt, München". La lettre "L" signifiant "Leder" (cuir), le nombre "2" indiquant la provenance du cuir à savoir une fabrique de bufflerie, "5" au fabriquant cité et le nombre "39" à l'année de production soit "1939".

Outre le marquage du RZM, on retrouve un code de sous-traitance pour les sections d'assauts sous la forme "SA 1239", on remarquera que le S apparait sous la forme du "Sieg Rune" comme dans le symbole de la "Sturmabteilung". Ce ceinturon par son marquage spécifique convient parfaitement à un membre de la "Sturmabteilung" ou de la "SA-Wehrmannschaft" ou encore d'unité spéciale comme la "SA-Feldherrnhalle" en garde aux monuments à Munich.



vendredi 12 février 2021

"RZM Leibriemen und SA-Wehrmannschaft Koppelschloss" (1939-1945) Photos Collection Privée

"RZM Leibriemen und SA-Wehrmannschaft Koppelschloss" (1939-1945):

Adoptée en même temps que l'uniforme spécifique en 1939, les hommes de rang et sous-officiers de la "SA-Wehrmannschaft" porteront une boucle spécifique.
Les officiers eux, adopteront la classique boucle à deux ardillons.



La boucle peut être accompagnée d'un cuir noir ou brun.


Sur ce ceinturon, l'attache est ici en fer peinte argent.


On retrouve le chiffre "95" inscrit au crayon de papier.
Ce dernier ne correspond pas à la taille mais au prix, soit "0.95 Rm".


Le cuir possède le code du RZM "L2/360/35", qui correspond au fabricant "Thomas Arthur, Hamburg".
La lettre "L" signifie "Leder" (cuir), le chiffre "2" correspond à la provenance du cuir soit "Lederzeugfabriken" (fabrique de buffleteries), le chiffre "360" au fabricant (nommé précédemment) et "35" pour l'année de production soit "1935".
Il faut savoir également qu'il existe des ceinturons qui en plus du code RZM, portent les lettres "SA" et un autre code.

On attribue ces ceinturons avec marquages supplémentaires aux unités de SA type "Feldherrnhalle", "SA-Wehrmannschaft", etc...


La boucle est réalisée en aluminium estampée et reprend l'aigle stylisée du NSDAP modèle 1936.
Ce dernier est entouré par des feuilles de chênes.
Ce type de boucle ne sera produite que par un seul fabricant, toujours en aluminium et reste d'une excellente facture niveau réalisation.



Le seul fabricant qui sera autorisé à produire cette boucle se cache sous le code RZM "M4/22".
La lettre "M" signifiant Métal, le chiffre "4" au code des "Koppelschloss" (boucle) et le nombre "22" au fabricant, à savoir "Christian Theodor Dicke".
L'attache par sa réalisation et sa forme est propre à ce fabricant.

vendredi 8 janvier 2021

"SA.-Wehrman-Hose" (1939-1945) Photos Collection Privée

"SA.-Wehrman-Hose" (1939-1945):

Le pantalon pour homme de rang et sous-officier de la "SA-Wehrmannschaft" est un modèle bien particulier.
En effet, contrairement aux autres formations paramilitaires (SA, NSKK, PL, AllgSS, HJ, etc...), les membres de cet organisme n'utilisent pas le classique pantalon dit "StiefelHose" (pantalon de cavalier) mais un modèle droit dit "pantalon de golf", coupe très à la mode durant les années 1920-1930. Les officiers de la "SA-Wehrmannschaft", utilisaient plus volontiers le pantalon de cavalier.
Comme pour la "SA.-Wehrmann-Rock", le pantalon possède une teinte spécifique couleur brun / vert dit "Manteltuch III", à savoir la même teinte que pour les manteaux réglementaires de la SA. 



Comme pour la plupart des pantalons de fabrication allemande, ce dernier possède une poche montre à gousset.


Le bas du pantalon se ferme via des lacets de serrage.


Une vue interne, montrant la constitution du pantalon, avec renforts en tissus.


A l'intérieur on retrouve l'étiquette RZM, partiellement délavée.
Il s'agit d'un modèle spécifique qui porte la mention "SA.-Wehrmann-Hose", qui attribue donc ce pantalon "droit" à la "SA-Wehrmannschaft".



Tirée de "Organisationsbuch der NSDAP" de l'année 1943 (provenant du net),cette planche à dessin illustre parfaitement les deux pantalons portés dans la "SA-Wehrmannschaft".
A gauche le modèle "StiefelHose" (pantalon de cavalier) et à droite le modèle pour la troupe.



vendredi 25 décembre 2020

"SA.-Wehrmann-Rock" (1939-1945) Photos Collection Privée

"SA.-Wehrmann-Rock" (1939-1945) :

Outre le fait d'avoir une "Feldmütze" spécifique, la "SA-Wehrmannschaft" possède une veste quatre poches. Cette dernière de teinte spécifique couleur brun / vert dit "Manteltuch III", à savoir la même teinte que pour les manteaux réglementaires de la SA.
Elle se ferme via une série de quatre boutons en aluminium grenelés avec au dos le code RZM.


Sur le bras gauche, se trouve le "NSDAP Armbinde" réalisé en laine, modèle spécifique dit hivers / lourd pour "Mantel" et autres "Dienstrock".
A noter que le rond blanc est rapporté sur la bande rouge et que la "Hakenkreuz" est un modèle multi-pièces cousu sur le rond blanc.



Sur la poche gauche, se trouve de manière réglementaire diverses décorations, indiquant qu'avant de servir dans les "SA-Wehrmannschaft", notre homme a servi dans d'autres organismes du NSDAP.
On retrouve en haut au centre de la poche, l'insigne de tireur d'élite de la "Hitlerjugend" appelé "HJ-Scharfschützenabzeichen".
En dessous se trouve l'insigne de capacité classe fer obtenu à l'âge de 15 ans durant son service dans les "Hajot".
Enfin à droite le "Wehrsportabzeichen Silber" pour avoir participé à des épreuves sportives durant cinq années.


Les boutons en aluminium grenelés de couleur argent portent le code du RZM "M5/164" qui correspond à "Hillenbrand & Bröer, Lüdenscheid".
La lettre "M" signifiant Métal, le chiffre "5" correspond aux accessoires d'uniforme et le nombre "164" au fabricant cité précédemment.


L'intérieur de la veste possède des renforts en tissu marron, comme dans beaucoup de vestes des formations du NSDAP.


On retrouve même une poche à pansement comme pour les vareuses de combat de l'armée.
Ce détail se retrouve aussi dans les "NSKK Feldbluse".


La "Rock" possède aussi des crochets de ceinturon, ici des modèles en fer non peints.


Sous l'une des bretelles internes, se trouve l'étiquette du RZM.
Il s'agit d'un modèle spécifique qui porte la mention "SA.-Wehrmann-Rock", qui attribue donc cette veste quatre poches à la "SA-Wehrmannschaft".


Tout comme il existe un calot et une vareuse spécifique à cet organisme, il existe aussi un pantalon spécifique dit "SA.-Wehrmann-Hose".